dimanche 2 avril 2017

Libérer les émotions… en douceur


Elle s’appelle EFT, abréviation d’Emotional Freedom Technique [Technique de libération émotionnelle], mais aussi EFT Tapping [tapotements stimulant les méridiens d’acupuncture]. Elle fut mise au point par l’américain Gary Craig, ingénieur diplômé de l’université de Stanford (Californie).

Gary Craig fut d’abord formé à une méthode similaire à l’EFT, la TFT [Thought Field Therapy, Thérapie du champ de pensée], conçue par le docteur Roger Callahan. Cette première technique reposant sur le principe que la pensée est un champ énergétique, comme les champs électromagnétiques. Lorsqu’une pensée véhicule une émotion douloureuse, cette onde bioélectrique génère des perturbations organiques.

L’EFT libère les surcharges émotionnelle par le rappel et la communication, tout en stimulant des méridiens d’acupuncture, afin de rétablir la circulation énergétique dans les parties du corps le plus souvent affectées en cas de stress, tête et thorax.

Comme toute théorie suggérant que l’individu est bien plus que de la viande animée par des réactions chimiques, l’EFT, à l’instar de la TFT, fait l’objet de critiques de la part de ceux qui, incapables de renoncer aux conceptions scientifiques héritées du XIXe siècle, refusent d’admettre les implications métaphysiques de la mécanique quantique.

En dépit de tout ce qui a été dit ou écrit sur le sujet, je ne vois pas l’EFT comme une “thérapie. Je préfère me démarquer de cette tendance qui ramène tout au “thérapeutique, médicalise à tout propos, même des activités aussi naturelles que la communication. Qu’il s’agisse de communiquer avec une tierce personne ou de se remettre en communication avec son corps par le toucher.

Si une personne est bouleversée, qu’elle se confie à une autre jusqu’à un soulagement, suit-elle une thérapie ?

Si elle ressent une douleur dans une partie du corps et qu’elle masse cette zone jusqu’à se sentir mieux, applique-t-elle un traitement ?

Le footing provoque une vasodilation du système circulatoire, modifie le rythme cardiaque, a une influence sur les débits hormonaux, est-ce une thérapie cardiovasculaire ?

Le chocolat, contient de la catéchine [molécule antioxydante], phényléthylamine [neurotransmetteur], caféine [stimulant du système nerveux central], théophylline [prévient les contraction des muscles bronchiques]. Il est aussi antistress, antianxiogène, antioxydant, anticaries, il réduit les risques cardiovasculaires, lutte contre l’ostéoporose et le cholestérol, fait baisser la tension artérielle, c’est un stimulant cérébral… Est-ce un médicament ?

L’EFT est une technique de bien-être et d’amélioration personnelle. Les sceptiques vous diront que c’est un placebo… parfait. Un placebo qui fait du bien, réussit là où des thérapies classiques échouent ? Merveilleux. Vive les placebos !

Je vous propose une présentation de cette technologie d’amélioration personnelle qui a retenu mon attention, car elle comporte d’étonnants points communs avec le memory coaching.

1 EFT (Tapping) Intro par Gary Craig, fondateur de l’EFT

Pour ceux qui désirent explorer cette technique plus en détail, je vous mets un lien ci-dessous pour visionner et télécharger les 54 vidéos pédagogiques de Gary Craig, le fondateur de l’EFT. Les sous-titres français sont intégrés dans les vidéos, vous pouvez donc les enregistrer sur votre ordinateur sans perdre la traduction française. Je vous conseille de les regarder dans l'ordre de numérotation (1A à 1T, 2A à 2T et 3A à 3N). Je les ai classées de cette façon pour obliger Google Drive à les laisser dans l'ordre, de 1 à 54, et que vous puissiez passer d’une vidéo à l'autre d'un simple clic sur les flèches latérales.

Vidéos de Gary Craig sur l’EFT, sous-titrées en français

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire